PROJET CAREBUK – MADRASA RACHID, BOUKHARA

Né d’une amitié commencée à Boukhara en 1998 avec Zoirsho Klitchev, alors architecte en chef de la ville de Boukhara, le projet CAREBUK (take CARE of BUKhara) est un transfert d’expérience entre l’Europe et l’Ouzbékistan.

Dans le domaine de la restauration du patrimoine architectural, la qualité d’un projet repose autant sur sa sophistication technique que sur sa puissance poétique, sur sa capacité à faire rêver, à conduire le visiteur à la fois dans le passé et dans des lieux en voie de réanimation.

Il a fallu restaurer l’édifice « Madrasa Rachid », qui constitue une pièce importante du tissu urbain de Boukhara. La madrasa est restaurée dans une démarche d’« eco-building » qui vise à transformer l’édifice en un site pilote pour l’écologie urbaine. La mise en œuvre de cette restauration sera faite en valorisant la culture locale. 

En animant un chantier-école, la mise en œuvre de cette restauration est basé sur un travail commun avec les artisans locaux et est le fruit d’une collaboration internationale.

Créer un « centre de ressource » au sein de la Madrasa Rachid, et ce de manière progressive, afin de répondre aux besoins des différents acteurs du projet. Nous avons souhaiter redonner au lieu son rayonnement d’origine à travers l’enseignement et la formation pour les jeunes générations. 

Deux thèmes sont évoqués pour le futur « centre de ressources » : la restauration du patrimoine architectural et urbain et le soutien aux métiers du tissage.

PROJET CAREBUK – MADRASA RACHID, BOUKHARA

Équipe de Maîtrise d’œuvre :

Origine du projet : Nicolas DETRY, prix du Trèfle d’Or de la Fondation Belge de la Vocation
Partenaires du projet : INSA de Lyon, Faculté d’architecture de Samarcande, Assocation REMPART

Équipe Bureaux d’Études :

:
Budget initial : 420 000 € HT
Protection patrimonial : protection-patrimonial
6 708 m2
1998-2006
OUZBÉKISTAN

Projets suivants

3 Rue Juiverie | Semper Architecte